Des idées constructives

René
René Milette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Devant un tel rassemblement de bouteilles, de variétés de cépages, de couleurs, de dispositions bien songées (marketing), on se demande en entrant dans un magasin de la S.A.Q. si on va être capable de faire un choix éclairé pour le repas des fêtes. Indubitablement, on va se laisser tenter et peut-être succomber devant certains vins; on va essayer de s'en tenir à notre budget, mais avec la carte de crédit, on saute la coche; on va sûrement demander de l'aide, mais connaît-il (elle) notre goût et il (elle) à l'air bien occupé; heureusement, on a parfois une bonne idée de nos besoins et dans ce cas, les achats se font plus rationnellement. Mais on aimerait bien effectuer des petits changements. Changer la routine ne nuit pas.

vins

L'effet de surprise apporte à l'ambiance festive un bémol. Par exemple: pourquoi ne pas accompagner la dinde rôtie avec un vin rouge! on prépare la sauce avec une partie du bouillon de cuisson (2/3) et l'autre avec le vin rouge du service. Et les légumes et les fines herbes (basilic, thym...), mais pas de canneberges sucrées, et la présentation soignée et le sourire et... le pâté à la viande, les pâtes et le ragoût seront au septième ciel. Pourquoi ne pas essayer un vin liquoreux ou un moelleux aux arômes pénétrants de miel, d'abricots, de fruits confits que l'on servira avec un poulet de grains bien rôtis accompagnés d'une sauce au miel et abricots finement hachés, un confit d'oignons, et des légumes et..... Si on persévère avec le vin blanc, il doit être volumineux eu égard à ses arômes, son acidité et sa persistance, comme le chardonnay américain ou australien. De fait, les pâtés sont souvent très aromatiques. Mais pour Noël, un vin mousseux en début de repas (selon le budget) fera titiller nos convives. Soyez différents. Joyeux Noël.

 

Découvrons quelques vins.

 

 

Carpene Malvolti di Conegliano brut, Prosecco, mousseux, 15,40$ Venetie (belle présentation)

 

Jaune vert de faible intensité, parsemé de belles bulles fines non persistantes et un nez de pomme mûre, de poire et de fleurs, il nous offre une bouche rafraîchissante, simple, soyeuse et d'un après-goût assez long. Très apprécié.

 

 

Wolfberger, crémant d'Alsace, mousseux, 18,60 $, France

 

Jaune pâle et aux bulles fines chancelantes, il nous offre un nez de pomme mûre, de poire et de fleurs. Son acidité est rafraîchissante et sa bouche soyeuse se termine en un après-goût persistant. Bon apéritif (vin sec, léger et fruité)

 

 

Roederer brut, Anderson Valley (Mendocino) Californie, 28$

 

Jaune paille, de couleur intense et parsemée de bulles fines persistantes, sa robe dégage des arômes de pain grillé, de pâtisserie, de pomme, de vanille et de noisette. Son acidité rafraîchissante, ses arômes savoureux et son ampleur prolongée par une grande finale en font un mousseux de grande classe. « Plus que du bonbon ».

 

 

Veuve Cliquot Ponsardin brut, champagne, 67,25 $, France

 

Robe jaune paille aux bulles fines et persistantes dégageant des arômes de fruits blancs (pomme, pêche, poire....), pain grillé, pâtisserie (vanille) et miel (faiblement). Bonne fraîcheur, amplitude et grande finale, sa bouche s'avère savoureuse. (à ce prix, il on le déguste longuement). Selon votre porte-monnaie.

 

 

Hungaria, grande cuvée brut, 12,15 $, Hongrie, mousseux

 

Bulles fines abondantes et persistantes formant des chapelets s'échappant de sa robe jaune doré bien attrayante dégageant des arômes de pomme verte, de fleurs et de miel de trèfle. Bouche très gazeuse au début puis des arômes discrets de courte durée se fondent dans un vin blanc de peu d'ampleur. Pour une réception simple sans esbroufe, il fera l'affaire en entrée.

 

 

Ducas Quintas, Douro, Portugal 2008, 16,55 $

(3 cépages différents : tinta roriz, touriga national, touriga franca)

 

Rubis très foncé presque cerise noire débordant d'arômes plaisants de fruits rouges bien mûrs, d'épices (poivre) et alcool. Sa présence en bouche est corpulente, fruitée, tannique (tanins volumineux, bons et légèrement râpeux) et d'une douceur agréable. Un petit goût boisé apparaît en fin de bouche pour accentuer les tanins. Bon vin de repas avec les grillades.

 

 

Brolio 2008 Ricasoli Toscane

 

Rubis foncé à la dentelle violacée et débordant d'arômes de café, de chocolat au lait, d'alcool et d'épices, sa bouche suit sur des arômes de fruits mûrs et des tanins aimables et dodus façonnant une bouche ronde, élégante et savoureuse. Pas très long. Bon vin de repas.

 

 

Patagonia 2008, réserve Bodega del Fin des mundo, 17,45 $, Argentine

 

Issu du cépage malbec, son fruit rouge très présent et attrayant, et sa présence en bouche bien corpulente, de bon volume, et non agressante, il est charmeur et fera la paire avec la dinde fumante (pas de sauce sucrée) et aux arômes expressifs.

Lieux géographiques: France, Conegliano, Venetie Alsace Anderson Valley Californie Hongrie Portugal Argentine

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires