Marché du travail: du bon et du moins bon

Alexis
Alexis Beaudet
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Données récentes

L'Institut de la Statistique du Québec (ISQ) publiait, en décembre, un bulletin sur l'évolution du marché du travail au Québec qui dévoile les données les plus récentes. Lanaudière y figure parmi les bons… et les moins bons.

Les femmes gagnent encore et toujours moins que les hommes, mais quelques cas de figure lanaudois mènent à croire que la situation s'améliore.

L'un des indices pour calculer l'évolution du marché de l'emploi réside dans le taux de travailleurs, soit la proportion de la population active présentement à l'emploi.

À ce titre, Lanaudière figure dans le palmarès des dix meilleurs endroits via deux de ses MRC. Il s'agit de L'Assomption, qui arrive en dixième position avec un taux de travailleurs de 81,6%, et de la MRC Les Moulins, qui rafle la quatrième position avec un taux de 83,5%.

Or, la Matawinie fait une percée lanaudoise dans le classement des dix pires MRC avec un taux de travailleurs de 61,2%, 5e sur cette échelle de la honte. C'est également en Matawinie qu'on retrouve le salaire médian le plus faible de la région, juste en dessous de 30 000$.

Les meilleures rémunérations de Lanaudière se retrouvent dans la MRC de L'Assomption, qui affiche un salaire médian de près de 42 000$. Dans l'ensemble du Québec, le salaire médian a crû de 2,4% par rapport à l'année précédente et se retrouve maintenant à 37 173$.

La MRC de Joliette se retrouve juste en dessous de cette mesure, avec un salaire médian de 35 437$. «Ce faisant, Joliette se place au 50e rang sur les 104 MRC au Québec», commente Stéphane Ladouceur, du service des statistiques sectorielles de l'ISQ.

Les femmes à l'emploi

Un autre élément qui ressort de cette étude réside dans la place qu'occupent les femmes sur le marché de l'emploi au Québec.

Bien qu'elles représentent maintenant 48,5% de la main d'œuvre, les Québécoises gagnent un salaire médian considérablement plus bas que celui de leurs compatriotes masculins, à 32 269$ contre 42 751$.

Mais cette tendance pourrait se résorber, comme en témoigne la hausse de 6,6% des revenus féminins dans Montcalm, la seconde meilleure performance en province à ce chapitre.

Le nombre des travailleuses augmente aussi plus rapidement (+2,7%) que celui des travailleurs (+1,1%). À l'heure actuelle, 71,8% des Québécoises actives sont à l'emploi, contre une proportion de 75,1% chez les hommes.

L'étude relève que les régions métropolitaines sont plus propices à l'emploi des femmes, comme en témoigne un taux de travailleuses de 81,5% dans la banlieusarde MRC Les Moulins. Cette performance confère à la MRC une 6e place sur les dix meilleurs taux de travailleuses au Québec.

Organisations: MRC, ISQ

Lieux géographiques: Québec, MRC de L'Assomption, MRC de Joliette Montcalm

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires